ONF
 
 
Au sommaire de ce numéro du mois de juin découvrez :
Le chiffre du mois : Les chĂȘnes de 3 forĂȘts publiques sous surveillance en Ile-de-France Ouest
En cette saison :
  • AmĂ©nagements en faveur de la rĂ©serve biologique intĂ©grale de la forĂȘt domaniale de VerriĂšres
  • Convention pour la gestion des routes forestiĂšres de la forĂȘt domaniale de Meudon, GPSO commence des travaux
  • L'Espace Rambouillet de nouveau ouvert, un accueil amĂ©nagĂ© !
  • Attention danger, gare aux chenilles ! 
Devinette : À qui appartient ce nid ? L'Ă©cureuil, l'acrobate de la canopĂ©e
 
 
3 c'est le nombre de forĂȘts du territoire de l'agence Ile-de-France Ouest, suivies par le protocole DEPERIS.
 
Le protocole DEPERIS qu'est-ce que c'est ?
Ce protocole consiste Ă  identifier et suivre sur le long terme le dĂ©pĂ©rissement des chĂȘnes selon diffĂ©rentes typologies de sols et situation. Des placettes sont dĂ©finies et gĂ©olocalisĂ©es, sur lesquelles 15 chĂȘnes se dĂ©veloppent et seront suivis, les forestiers dĂ©finissent 1 placette tous les 100 hectares dans chaque forĂȘt.
Une premiĂšre apprĂ©ciation sanitaire des sujets est rĂ©alisĂ©e, relevant le nombre de branches mortes et la densitĂ© de ramification (de feuille), selon un protocole Ă©tabli par le DĂ©partement de la SantĂ© des ForĂȘts (DSF) du MinistĂšre de l’Agriculture. Une premiĂšre photographie de la vitalitĂ© de l'arbre est ainsi rĂ©alisĂ©e Ă  l'instant T. Les forestiers rĂ©Ă©valueront les sujets tous les ans Ă  la mĂȘme pĂ©riode en procĂ©dant Ă  la mĂȘme analyse protocolaire.
Ce type de suivi est particuliĂšrement nĂ©cessaire pour Ă©valuer le niveau de fragilitĂ© des essences en lien avec les changements climatiques et Ă©tablir des causalitĂ©s en corrĂ©lation avec les Ă©pisodes mĂ©tĂ©orologiques, les sols, la sylvicultures, l'Ăąge des peuplements... Ils seront des indicateurs prĂ©cieux nous permettant de comprendre dans quelle mesure les changements climatiques impactent les peuplements. Ils permettent aux gestionnaires d'adapter la sylviculture afin de garantir la rĂ©gĂ©nĂ©ration de la forĂȘt.
Ces Ă©tudes sont menĂ©es par des forestiers de l'ONF membres du rĂ©seau des "correspondants observateurs" du DĂ©partement de la santĂ© des forĂȘts, rĂ©seau composĂ© Ă  50% de forestiers de l'ONF pour les forĂȘts publiques et 50% du Centre RĂ©gional de la PropriĂ©tĂ© ForestiĂšre (CRPF), organisme en charge de suivi et conseils auprĂšs de la forĂȘt privĂ©e..
 
>> Depuis 10 ans, l'ONF et le DSF, suivent ainsi la forĂȘt domaniale de Saint-Germain en lien avec l'Ăąge avancĂ© de ses peuplements.
 
>> En 2020, le DĂ©partement de la santĂ© des forĂȘts en lien avec l’ONF, a organisĂ© la mise en place d’une enquĂȘte sanitaire des chĂȘnaies au niveau national. Elle reprĂ©sente la premiĂšre grande campagne nationale d’observation des chĂȘnaies publiques et privĂ©es suite aux pĂ©riodes de sĂ©cheresses de ces derniĂšres annĂ©es. Son objectif ? Etablir un diagnostic de la situation globale en France et suivre l’évolution du phĂ©nomĂšne sur le long terme.
Au sein des forĂȘts gĂ©rĂ©es par l’ONF, la forĂȘt domaniale Rambouillet et la forĂȘt rĂ©gionale de Rosny (78) ont Ă©tĂ© retenues pour rentrer dans le dispositif DEPERIS.
Leurs premiĂšres analyses ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es et elles continueront ainsi d'ĂȘtre suivies annuellement.
 
ForĂȘt domaniale de VerriĂšres : La RĂ©serve Biologique IntĂ©grale, valorisĂ©e et sĂ©curisĂ©e
 
La forĂȘt domaniale de VerriĂšres, caractĂ©risĂ©e par son caractĂšre urbain prĂ©sente une situation et un intĂ©rĂȘt floristique et faunistique remarquable.
L’originalitĂ© du massif a conduit l’ONF en 2010 Ă  proposer au ministĂšre de l’environnement la crĂ©ation d'une RĂ©serve Biologique IntĂ©grale (RBI) de 42 hectares. 10 ans aprĂšs sa crĂ©ation l’ONF, avec l’appui financier de l’Agence des Espaces Verts (AEV) et du Conseil DĂ©partemental de l’Essonne, a implantĂ© une nouvelle signalĂ©tique de la RBI.
>> Une RBI est une zone protĂ©gĂ©e : il s’agit d’un espace forestier laissĂ© en libre Ă©volution, sans aucune intervention (sauf sĂ©curisation des abords), afin d’y Ă©tudier la dynamique forestiĂšre Ă  travers les peuplements, la faune et la flore. Elle fait l’objet d’une attention particuliĂšre et d’inventaires rĂ©guliers.
 
En savoir +
RBI : accÚs interdit pour préserver une biodiversité riche
 
Pour rappel, le passage Ă  l’intĂ©rieur des RBI est strictement interdit pour des raisons de sĂ©curitĂ© du public et de tranquillitĂ© de la flore et de la faune.
DĂ©but des travaux sur des routes de transit en forĂȘt domaniale de Meudon grĂące Ă  une nouvelle convention entre GPSO et l’ONF
 
Au fil du temps, certaines voies forestiĂšres de la forĂȘt domaniale de Meudon sont devenues des routes de transit, trĂšs empruntĂ©es aux heures de pointe ce qui rend inenvisageable tout objectif de fermeture complĂšte. L’Office national des forĂȘts, gestionnaire des forĂȘts domaniales et donc des routes forestiĂšres affĂ©rentes, n’ayant ni la compĂ©tence administrative ni la compĂ©tence technique pour gĂ©rer des routes de transit, s’est rapprochĂ© de Grand Paris Seine Ouest et des communes de situation pour Ă©laborer et signer un partenariat de gestion.

Dans le cadre de cette convention signĂ©e fin d’annĂ©e 2019 avec toutes les collectivitĂ©s, une rĂ©fection de voies forestiĂšres en forĂȘt domaniale de Meudon est programmĂ©e du 2 juin au 17 juillet 2020.
>> Les travaux sont entiÚrement financés par GPSO.
>> Ce chantier concernera la route du PavĂ© de Meudon, le carrefour de l’Etoile du PavĂ© de Meudon et la route des Bois Blanc sur les communes de Chaville et de Meudon.
[Retour sur :] L'espace Rambouillet rouvre ses portes !
 
AprĂšs 2 mois de fermeture, du fait du virus COVID-19, le parc forestier et animalier Espace Rambouillet a rouvert ses portes au public !
Toute l'Ă©quipe du parc est heureuse de vous accueillir les mercredis, samedis et dimanches.
Les 250 hectares du parc dont 180 de libertĂ© au cƓur de la nature, reprĂ©sentent un atout idĂ©al pour accueillir le public en respectant les rĂšgles de distanciations sociales prescrites actuellement !
 >> Jusqu’ici impossibles, les spectacles de rapaces et le parcours de l'OdyssĂ©e Verte© sont de nouveau accessibles !
>> DĂšs le 4 juillet le parc sera ouvert tous les jours sauf les lundis de 10h Ă  18h30.
 
Un accueil aménagé pour garantir la sécurité des visiteurs et du personnel :
Afin d’assurer la santĂ© et la sĂ©curitĂ© de ses visiteurs, le parc a Ă©tabli un protocole sanitaire strict, validĂ© par les Ă©lus locaux et la prĂ©fecture. Dans ce cadre :
>> Le port du masque est obligatoire dans les parties communes du parc.
>> Des dispositifs permettant de se laver les mains réguliÚrement sont mis à la disposition du public.
>> Le nombre de personnes est limité pour les animations.
>> Un nouveau schĂ©ma d’accueil est proposĂ© avec un sens de visite.
 
[Vidéo] Réouverture de l'Espace Rambouillet
 
>> Le parc Espace Rambouillet lance une infolettre pour informer ses visiteurs des derniÚres actualités ! Animations, naissances de rapaces, offres saisonniÚres, retrouver tout l'univers de l'espace dans des lettres d'informations saisonniÚres !
 
 
Je m'inscris
 
Attention danger, gare aux chenilles ! 
 
Entre juin et mi-juillet, les chenilles de la processionnaire du chĂȘne se dĂ©veloppent dans les arbres des forĂȘts et des parcs, notamment en Île-de-France. Leurs poils urticants reprĂ©sentent un risque pour la santĂ© des Hommes et des animaux.
L’Office national des forĂȘts (ONF) invite les promeneurs Ă  la prudence.
 
+ d'infos
[ Devinette ] À qui appartient ce nid ?
 
"Je peux parfois nicher dans la cavitĂ© d'un arbre mais j'ai plutĂŽt l'habitude de construire ma maison dans la canopĂ©e avec tout ce que je peux trouver dans la forĂȘt, je change d'habitat chaque annĂ©e, qui suis-je ?"
 
Alors vous attendiez la réponse ? Et bien non ce charpentier n'a pas de plumes ! Rencontre avec le lutin de la canopée.
 
Animal fĂ©tiche de la forĂȘt, le lutin roux des canopĂ©es se laisse observer en plein jour, partagĂ© entre crainte et curiositĂ©. Strictement diurne, c’est au petit matin qu’il commence un long pĂ©riple arboricole Ă  la recherche d’une nourriture variĂ©e : graines, faĂźnes, chĂątaignes, glands, noisettes, Ă©corces, bourgeons, baies, fleurs, fruits, insectes selon les saisons, Ɠufs et escargots sont parfois au menu ; Il descend au sol briĂšvement pour boire, rechercher des champignons, cacher ses graines, mais rejoint les cimes aussi vite qu’il en est descendu. Petite tĂȘte de linotte, il oublie ses caches et participe activement Ă  la rĂ©gĂ©nĂ©ration de la forĂȘt !
TrĂšs prĂ©sent dans les forĂȘts d'Ile-de-France, sa population est de plus en plus fragilisĂ©e dans notre rĂ©gion de par l'urbanisation et les activitĂ©s humaines.
 
 
En savoir +
 
 
Vous souhaitez recevoir toutes les actualitĂ©s de l'Agence ONF Ile-de-France Ouest et vous n'ĂȘtes pas encore abonnĂ© ? 
 
 
Agence territoriale Ile-de-France Ouest
27, rue Édouard Charton
78000 Versailles

ag.versailles@onf.fr
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Youtube
 
 
Cet e-mail a été envoyé à patrick.menon@wanadoo.fr
Vous avez reçu cet email car vous vous ĂȘtes inscrit sur notre liste de diffusion.
 
 
 
© 2020 ONF